bandeau et couleur arrière plan
agrandir le texte retrecir le texte 

Domaine de Saint Leu

Douze cultivateurs font vivre la plaine maraîchère de Périgny.

En 1977, constatant que l’agriculture est menacée autour des grandes agglomérations, la Municipalité charge la SAFER dont un des principaux rôles est la surveillance foncière des espaces agricoles et naturels, de réaliser le domaine de SAINT-LEU. Cette initiative permet de contrecarrer le mitage du parcellaire, l’urbanisation sauvage, etc.

Aujourd’hui, douze cultivateurs sont installés sur les 150 parcelles d’origine, remembrées en propriétés d’une superficie totale de 100 ha. Les terres, parmi les plus riches de France, sont entièrement drainées et irriguées à partir de forages dont l’eau est captée en nappe phréatique. Cette opération a non seulement permis de stopper la spéculation mais a atteint son objectif : LA TERRE CONTINUE A VIVRE. Ainsi, le domaine de Saint Leu est devenu un exemple pour des communes péri-urbaines.

Afin de préserver cette réalisation, le Conseil Municipal a adopté le principe d’une zone agricole protégée et d’un périmètre d’intervention par le Conseil Régional d’Ile de France dans le cadre du PRIF (Périmètre Régional d’Intervention Foncière), afin de parer à l’éventualité où aucun nouvel agriculteur ne se porterait acquéreur d’un lot mis en vente par son propriétaire.

Sentier d’Interprétation Agricole

En parallèle du domaine de Saint Leu et de la Maison de la Nature et de l’environnement, le sentier d’interprétation agricole fut créé sur l’initiative de la communauté de communes rassemblant Marolles, Mandres, Périgny, Santeny, Villecresnes et Varennes-Jarcy. En 2005, des panneaux pédagogiques ont été installés pour agrémenter le parcours qui chemine dans le complexe agro-touristique au milieu des propriétés. Ces panneaux ont pour vocation de faire découvrir aux promeneurs la richesse naturelle, culturelle et économique du site.

Plan du Sentier d’interprétation agricole